Mesures à domicile - Pierre Dubochet

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Mesures à domicile

Mesures

Pierre Dubochet | 29 mai 2013
Mise à jour le 6 juillet 2017



Souffrez-vous de réveils fréquents, de difficultés d‘endormissement, de levers fatigués, de manque de dynamisme ou d’entrain, d’oublis, de difficultés de concentration ?


Entendez-vous des sons de fréquence grave ?


Ces états peuvent être provoqués par différentes sources de perturbations, le dernier point étant un peu à part. Notre bien-être est influencé par de nombreux paramètres complexes à analyser : l’air, l’alimentation, l’activité professionnelle, la situation personnelle, etc. En cas de mal-être, le plus simple à mon avis est de procéder par élimination.
 
Modifier en profondeur certaines de nos habitudes nécessite souvent un gros investissement personnel. En revanche, mesurer le niveau de pollution électromagnétique d'un logement n’est qu’une formalité qui offre un niveau élevé de confiance. Dans le même temps, j’offre des solutions applicables pour y remédier ; la plupart relevant d’une meilleure gestion de ce matériel. Autrement dit : il sera probablement possible de réduire votre exposition sans que cela vous coûte de l’argent !
 
Pourquoi procéder à une mesure des champs électromagnétiques de mon lieu de vie ?
 
Parce que — n’importe quel spécialiste en pollution électromagnétique vous le dira — il est très difficile de savoir de quoi il faut se préoccuper. Une part de ma clientèle se compose de personnes documentées attentives à cette problématique. Ces gens instruits ont pris diverses décisions visant à les protéger. Et ô surprise : il n’est pas rare que certains choix soient défavorables.
 
Il y a ce bricoleur qui avait conçu un éclairage pour sa table de nuit qui l’exposait à un champ électrique élevé. Il y a ceux qui ont remplacé un éclairage rudimentaire par un autre plus technologique qui, pas de chance, crée un champ dix à cinquante fois plus puissant. Il y a ces appareils pourtant câblés qui continuent d’émettre des radiofréquences. Certains vivent sans le savoir au-dessus ou à côté d'appareils électriques très puissants (transformateurs, chaufferies, moteurs), qui émettent un rayonnement à travers les murs et le sol. Parfois, les murs rayonnent car une canalisation électrique est posée incorrectement. Les parois en bois posent des problèmes particuliers.
 
Il y a les équipements qui rayonnent à l’insu de leur propriétaire : imprimante, box-tv, téléviseurs, DECT, alarmes, machines à café, éclairage, et j’en passe. Il y a aussi toutes les mamans d’enfants en bas âge qui aimeraient recevoir des réponses correctes aux questions légitimes qu’elles se posent pour leur progéniture quant aux risques dans leur maison.
 
Fort heureusement, il arrive aussi que des gens à proximité immédiate d’une antenne de téléphonie mobile apprennent que leur appartement est épargné par les faisceaux du rayonnement. Il arrive que ceux qui se font du souci en raison d’une ligne à haute tension proche sachent enfin que le champ dans leur appartement n’est pas actif biologiquement. Ou que la ligne de train à quelques encablures de là ne présente pas un risque particulier. Cela peut enlever un poids réel.
 
Ce que vous apporteront mes mesures :
 
  • Obtenir un résultat rapide et précis sur les endroits favorables et défavorables de votre surface habitable,
  • Éventuellement exclure la possibilité des ondes en tant qu’origine d’un mal-être,
  • Connaître les sources de pollution électromagnétique potentielles chez vous,
  • Savoir quels appareils sont à surveiller,
  • Connaître des gestes simples pour réduire votre exposition,
  • Offrir la possibilité de modifier l’agencement de votre mobilier pour, le cas échéant, limiter l’exposition provenant de l’extérieur,
  • Développer l’écoute de votre corps dans un environnement de plus en plus artificiel,
  • Offrir des arguments pour entamer un dialogue constructif avec votre voisinage pour limiter l’exposition entre voisins,
  • Au besoin, rassembler des éléments concrets pour étayer un dossier juridique.

Mes mesures sont effectuées en haute et basse fréquences et l’analyse qui s’en suit est basée sur les valeurs approuvées en biologie de l’habitat. Ma visite comprend l'analyse du lieu, des renseignements sur les risques et des suggestions pour limiter l'exposition, compte tenu des mesures effectuées. Les appareils de mesure en hautes fréquences localisent la direction de la source. Il est dès lors possible de savoir de quelle direction proviennent les radiations.
 
Si vous entendez des sons de fréquence grave, je peux également effectuer une analyse fine du spectre sonore afin de déterminer si oui ou non votre habitat est pollué par des fréquences sonores à peine perceptibles.

Restez prudent avec des prestataires qui se proposent de venir chez vous sans être au bénéfice d’une formation professionnelle ou scientifique, ou avec ceux qui vendent de prétendus moyens de protection (E-Chip, Shungite...). Certains ne s'intéressent pas à vous, ils sont là uniquement pour vous faire débourser de l’argent !

Ils pourraient ruiner en quelques instants la conscience du phénomène que vous avez mis du temps à développer. Une personne qui n'a pas un minimum d’intolérance aux ondes aura toutes les peines du monde à ne pas faire d'erreur dans l'analyse de votre lieu de vie et ses conclusions.

Lire également la page  Valeurs de précaution

Quoi qu'il en soit, je ne suis pas médecin et si vos troubles sont sévères, je vous invite à consulter le corps médical.

Pour convenir d'un rendez-vous sur le lieu à examiner :

T. +41 (0)32 835 50 02 ou envoyer un courriel

CHF 145.- / h TVA incluse

Haut de page

Votre sommeil n'est pas réparateur, vous vous réveillez souvent ? Vous dormez peut-être dans un flux d'ondes.

 
Tous les textes et illustrations sont sous droit d'auteur
Copyright 2015. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu