Tinynode invente le parking polluant - Pierre Dubochet

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Tinynode invente le parking polluant

Dossiers > Divers

Pierre Dubochet | 7 mai 2014


Tinynode invente le parking polluant


L'entreprise lausannoise Tinynode a développé un système de détection d’occupation de place de parc sans fil utilisant un réseau maillé. L'invention, a priori très pratique pour les automobilistes en quête de stationnement, détecte et signale les places libres et les places occupées, et devrait permettre une meilleure gestion du trafic en ville grâce à une information actualisée en temps réel.

Pour l’information aux automobilistes, outre des panneaux d’affichage en bord de chaussée, Tinynode incite à utiliser un smartphone au volant, ce qui est très imprudent, surtout en ville. Les concepteurs prévoient en effet la possibilité d'être guidé vers une case libre par smartphone. Ne me dites pas que vous croyez que tous les connectés vont accéder au programme à l'arrêt ?

Ce système a un autre gros défaut. Lequel ? Les émissions puissantes d’hyperfréquences à plus de 400 m de chaque concentrateur et de chaque répéteur, qui s’ajoutent à l’électrosmog ambiant reçu par les riverains. Le cumul de l’irradiation électromagnétique cause une atteinte à l’homme, altérant de manière plus ou moins importante le fonctionnement de son système nerveux, entre autres, même à faible niveau (1, 2, 3, 4, etc.). Le terme de pollution est ainsi approprié. L’OMS jugeait déjà l’électrosmog préoccupant en ville dans les années 1980.

Le système Tinynode n’en est qu’à ses balbutiements. Au-delà d’un effet d’annonce commercial, l’inventeur est incapable actuellement de démontrer le pourcentage de réduction de déplacement qu’un déploiement technologique de ce genre est susceptible d’apporter à l'échelle d'une ville. Pourtant, les Lausannois ont les dents assez longues pour lorgner sur plusieurs millions de places de parking en Europe, car, disent-ils à la presse, un conducteur passerait environ 40% de son temps à rouler de façon aléatoire à la recherche d’une place de parc.

Que va-t-il se passer lorsque plusieurs conducteurs se dirigeront simultanément vers la seule place de parc d’une rue ? Ces conducteurs, arrivant quelques instants après un automobiliste plus rapide dans la place convoitée, se dirigeront alors vers une autre place «libre». Mais rien ne dit qu’elle le sera encore lorsqu’ils y arriveront... Et ainsi de suite.

Hors zone privée, l’éventualité future de pouvoir réserver une case évoquée par les inventeurs, se heurte à des obstacles conséquents, du fait d’un usage particulier du domaine public.

L'idée est excellente, son effet à grande échelle au quotidien incertain. Une chose est sûre : Chaque mise en oeuvre d'un équipement Tinynode ajoute une pollution électromagnétique dans les cités, pollution de plus en plus insupportable pour une quantité croissante de riverains devenus intolérants aux ondes.


Haut de page

 
Tous les textes et illustrations sont sous droit d'auteur
Copyright 2015. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu