Documents à télécharger - Pierre Dubochet

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Documents à télécharger

Dossiers > Documents à télécharger

                                                           Pierre Dubochet | 21 mai 2014


Documents à télécharger :

Ces documents sont de petite taille, excepté ceux mentionnés


  • Bioinitiative est une rétrospective compilée par 29 scientifiques internationaux de grand renom. Ce rapport montre que les preuves des risques pour la santé dus aux ondes électromagnétiques et aux technologies sans fil se sont accrues depuis le premier rapport de 2007. Sont passé en revues, 1800 nouvelles études scientifiques. Les utilisateurs de téléphones portables, les futurs parents, les jeunes enfants et les femmes enceintes sont exposés à un risque particulier.


Ce rapport est attaqué en raison des liens existants et non cachés entre sa coéditrice Cindy Sage et le cabinet privé de consultants environnementaux «Sage Associates» et «Sage EMF Design», entreprise de conseil sur les champs électromagnétiques en Floride, propriétés de Cindy Sage. Elle n'est toutefois pas contributrice de cette rétrospective de centaines de travaux non contestés, publiés en comité de lecture au travers le monde bien avant la publication de Bioinitiative.


Rapport Bioinitiative (2012, pdf, 1479 pages en anglais)   Taille : 25 Mo



  • Suite à l’analyse des études scientifiques disponibles à ce jour, suite aussi aux auditions d’experts organisées dans le cadre de la Commission de l’environnement, de l’agriculture et des questions territoriales, on dispose d’assez d’indices de preuves d’effets potentiellement nocifs des champs électromagnétiques sur la faune, la flore et la santé humaine pour réagir et pour prévenir des risques environnementaux et sanitaires potentiellement graves.


Rapport Jean Huss, Assemblée parlementaire, Conseil de l'Europe (2011, pdf)




  • Le rapport de l’Afsset met en évidence l’existence d’effets des radiofréquences sur des fonctions cellulaires, rapportés par une dizaine d’études expérimentales considérées par l’Afsset comme incontestables. Néanmoins aucun mécanisme d’action entre les radiofréquences et les cellules pour des niveaux d’exposition non thermique n’a été identifié à ce jour.


Communiqué de presse Affset (2009, pdf)




  • Le Rapport de BioInitiative avertit de ce que la connaissance scientifique existante a avancé suffisamment que pour alerter le public et presser les gouvernements pour qu’ils développent de nouvelles normes (limites) de sécurité pour les CEM. Les limites existantes de sécurité publique qui régulent la quantité de CEM permise venant des lignes électriques et des appareils sans fil comme les téléphones cellulaires sont inadéquates pour protéger la santé publique.  


Communiqué sur le rapport Bioinitiative (2009, pdf)




  • Déjà, nous en connaissons suffisamment pour que soient envisagées des mesures urgentes de santé publique. Le risque évolutif de ce syndrome concerne en fait la possible survenue de troubles neurologiques faisant évoquer chez l’adulte une maladie dégénérative du système nerveux, en particulier un état de démence de type Alzheimer et chez l’enfant une psychose. C’est là que réside toute la gravité potentielle de telles perturbations d’origine environnementale.


Le syndrome d’intolérance aux champs électromagnétiques, rapport de l'ARTAC (2009, pdf)



  • Le rapport de l’Afsset met en évidence l’existence d’effets des radiofréquences sur des fonctions cellulaires, rapportées par une dizaine d’études expérimentales considérées par l’Afsset comme incontestables.


Rapport d'expertise collective de l'AFSSET (2009, pdf, 469 pages)   Taille : 6 Mo




  • Le caractère pathogène des effets non thermiques des appareils portables de téléphonie est établi (et ses effets connus) : augmentation du risque de tumeurs cérébrales et parotidiennes, malignes ou non, chez les utilisateurs réguliers durant plusieurs années. Certaines populations, les enfants notamment, y sont plus sensibles. Des recommandations strictes d’utilisation doivent être officiellement émises.


Appel du syndicat de la médecine générale (2009, pdf)




  • Dix-neuf scientifiques, réunis par David Servan-Schreiber, éminent spécialiste de la lutte contre le cancer, lancent un appel afin de sensibiliser l'opinion publique sur les risques que pourrait faire courir l'utilisation du téléphone portable sur le cerveau. Notamment sur les sujets les plus jeunes.


L'appel de 20 médecins contre le portable (2008, pdf)




  • Ma conviction que les champs électromagnétiques ont un impact négatif sur la santé de l'être humain repose sur l'expérience que j'ai avec mes patients, sur l'opinion de nombreux autres confrères et sur l'examen de la littérature scientifique internationale.


Antennes de téléphonie mobile et santé, Dr. Jean Pilette (2008, pdf) [édition revue et augmentée]




Rapport Bioinitiative, l'essentiel (2008, pdf)




  • Les rayonnements des Champs électromagnétiques (CEM) issus des micro-ondes ont un impact sur toute matière vivante. Conformément aux lois de la physique universelle, toutes les études scientifiques réalisées dans le monde démontrent que suite à une irradiation Hyperfréquences ou micro-ondes il est observé des effets thermiques, et des effets spécifiques athermiques. Ce sont les chercheurs russes qui ont décrit les premiers, dès 1960 les effets spécifiques et le syndrome des micro-ondes ou syndrome des Hyperfréquences qui les caractérisent chez l'Homme.  


Le Syndrome des micro-ondes, par Claude Monnet et Pierre le Ruz (2007, pdf)




Rapport Reflex (2007, pdf, 312 pages en anglais)   Taille : 3 Mo



  • Au regard de ce qui précède et afin de protéger les populations riveraines de stations-relais et les utilisateurs de téléphones cellulaires, il convient dès à présent d'appliquer le principe de précaution et de mettre en œuvre des mesures de radio protection. Pour les stations-relais de téléphonie mobile, on évitera de les implanter à moins de 300 mètres des lieux habités. En aucun cas le lobe principal du faisceau micro-ondes issu de l'antenne ne sera orienté vers des habitations ou des lieux de vie.


Arguments scientifiques de Roger Santini (2006, pdf)    Taille : 4 Mo




  • Selon le bilan scientifique que nous avons effectué, des effets biologiques peuvent être provoqués par l’exposition tant aux extrêmement basses fréquences (ELF) qu’aux radiofréquences (RF). L’épidémiologie, ainsi que l’expérimentation in vivo et in vitro démontrent que l’exposition à certains ELF peut augmenter le risque carcinogène chez l’enfant et provoquer d’autres problèmes de santé chez l’adulte comme chez l’enfant.


Résolution de Benevento (2006, pdf)




  • En tant que médecins de toutes spécialités, nous constatons ces années passées chez nos patients une augmentation dramatique de maladies graves et chroniques, en particulier des troubles de l'apprentissage, de la concentration et du comportement chez les enfants (hyperactivité par exemple), troubles de tension artérielle, troubles cardiaques, infarctus et accidents vasculaires cérébraux, maladies et dégénérescence neurologique, maladies cancéreuses comme la leucémie et des tumeurs cérébrales.


Appel de Fribourg (2002, pdf)




Haut de page

 
Tous les textes et illustrations sont sous droit d'auteur
Copyright 2015. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu